Economiser l’eau : équipement en Vente privée sur bio-accessible.com

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

L’eau douce et de bonne qualité est une ressource rare au niveau mondial. Il nous suffit de tourner le robinet pour en profiter, aussi avons-nous tendance à l’oublier.

Même si la consommation individuelle n’est pas la cause principale du gaspillage de l’eau potable, il existe des solutions simples pour réduire sa consommation. Ce sera un bénéfice pour la planète et pour son porte-monnaie.

Et pour s’équiper, pourquoi ne pas profiter des ventes privées bio et éco ? Jusqu’au 31 janvier, on trouvera des réducteurs de débit d’eau et récupérateurs d’eau de pluie en vente privé, avec des remises de 3 0à 40%. C’est sur www.bio-accessible.com

Zoom sur le gaspillage de l’eau, et l’engagement de deux entreprises : BIO ACCESSIBLE et ECOGAM.

La consommation individuelle n’est pas du tout l’une des principales sources de gaspillage, nous n’avons donc aucune raison de culpabiliser. En effet, l’industrie et l’agriculture constituent la majorité de son utilisation. Cependant, il est très simple et peu coûteux de réduire sa propre consommation sans se priver, grâce à quelques gestes, et quelques équipements peu onéreux.

Gaspillage d’eau : l’agriculture intensive et l’industrie en cause

En Europe, environ la moitié des eaux des fleuves est utilisée par l’industrie. En voici quelques exemples : pour une tonne de papier, il faut 40 000 litres d’eau, pour une voiture, il en faut 35 000 litres , et pour une tonne de plastique, il faut 2 millions de litres d’eau. Au niveau de l’agriculture, c’est le maïs qui, en Europe, est le plus consommateur d’eau (et n’oublions pas que c’est essentiellement pour nourrir le bétail, que nous sur-consommons). Le coton conventionnel produit à l’autre bout du monde est aussi très gourmand en eau : la production d’un kilo de coton nécessite entre 7 000 et 29 000 litres d’eau !

Des geste simples pour réduire sa consommation personnelle

Même si le robinet est très facile à ouvrir et que l’eau semble ainsi sans valeur, quelques bons réflexes sont faciles à acquérir pour réduire sa consommation de 20% à 30% : ne pas laisser couler l’eau lorsque l’on se lave les dents, privilégier la douche plutôt que le bain, être attentif aux fuites, privilégier l’électro-ménager au label A ou A+…

Des équipements faciles à installer sur l’existant, et rentabilisés très rapidement

Pour une famille de 4 personnes, la consommation de 2 robinets est estimée à 50 m3 par an, et la douche à 100 m3. Des solutions simples existent pour réduire sa consommation de 50%, basées sur le principe d’un mélange air-eau par chambre de turbulence : éco-douchettes, réducteurs d’eau pour robinet. La puissance du jet n’est pas réduite, mais le débit d’eau, lui, l’est fortement. Ainsi, un robinet standard délivre jusqu’à 15 litres par minute, et ne délivrera avec le régulateur de débit que 5 litres par minute. Ainsi, un équipement de quelques dizaines d’euros permettra d’économiser plusieurs centaines de litres, et donc d’euros ! Sans oublier que c’est une double économie eau / énergie : moins d’eau consommée, c’est aussi moins d’énergie pour la chauffer.

Cette semaine, ces équipements sont en vente privée sur bio-accessible.com

On trouvera, du 25 au 31 janvier ces économiseurs d’eau et récupérateur de pluie avec des remises de 30 à 40% sur bio-accessible.com : de quoi s’équiper pour quelques dizaines d’euros, grâce à cette vente-flash ouverte à tous ceux qui souhaitent s’inscrire.

Zoom sur Ecogam :

EcoGam conçoit, développe et distribue et les produits les plus performants d’économie d’eau et d’énergie, et autres alternatives écologiques. Présents sur le marché Européen depuis 1991, l’entreprise a notamment introduit en France la première douche économique Clic Clac (douchette à poignée) , et d’autres best-sellers comme la douchette Eco+ ( bouton) l’AntiGaspi , etc …

Zoom sur bio-accessible.com

Bio-accessible.com est un site de ventes privées de produits bio et écologiques, dont l’objectif est de démocratiser l’accès à ce type de produits, en levant le frein du prix. Comment ? Grâce au système des ventes privées, des ventes-flash d’une semaine pendant laquelle les producteurs acceptent de réduire leurs tarifs pour faire connaître leur marque, ou parfois déstocker.

bio-accessible.com est né d’une volonté personnelle de contribuer au développement durable : Laurence MAGAUD a quitté son poste salarié pour participer activement au défi qui nous attend tous. Elle a créé bio-accessible.com en septembre dernier, pour oeuvrer non seulement en tant qu’éco-citoyenne, mais aussi en tant qu’acteur économique responsable.

bio-accessible.com ne se limite pas à la vente de produits biologiques ou écologiques : le site a aussi pour mission d’informer pour mieux sensibiliser aux gestes simples qui peuvent réduire notre impact sur l’environnement.

Entièrement fondé sur une démarche éthique, il permet également une mise en relation privilégiée, sous forme de dons reversés par un système de parrainage, avec des ONG oeuvrant pour la protection de la planète et l’amélioration des conditions de vie. L’objectif : soutenir financièrement et faire connaître des projets précis de protection de l’enfance et de sauvegarde de l’environnement. C’est ainsi qu’un partenariat a été tissé avec Plan France pour la lutte contre l’exploitation des enfants en Inde, ou avec Kalaweit pour la protection des gibbons et la lutte contre la déforestation en Indonésie.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »